Vous êtes ici : Accueil / Mises à Jour / Indonésie : Abroger la loi omnibus, arrêter l'informatisation du travail, promulguer le projet de loi sur la protection des travailleuses domestiques !
Indonésie : Abroger la loi omnibus, arrêter l'informatisation du travail, promulguer le projet de loi sur la protection des travailleuses domestiques !

Indonésie : Abroger la loi omnibus, arrêter l'informatisation du travail, promulguer le projet de loi sur la protection des travailleuses domestiques !

Comments
Par IDWFED Dernière modification 14/10/2020 00:00
La FITD promet son soutien et sa solidarité avec tous les travailleurs indonésiens, en particulier les travailleuses domestiques et le peuple dans leurs luttes pour une économie juste et équitable qui profite à tous.

Details


14 October 2020

Président Joko Widodo 
Bureau du personnel présidentiel
Bâtiment Bina Graha, vétéran Jalan n ° 16
Centre de Jakarta 10110
INDONÉSIE


Votre Excellence,

Abroger la loi omnibus, arrêter l'informatisation du travail, promulguer le projet de loi sur la protection des travailleuses domestiques !


Nous sommes la Fédération internationale des travailleurs domestiques (FITD), une organisation mondiale composée de membres de travailleurs domestiques et domestiques, composée de 78 affiliés dans 61 pays, représentant plus de 500 000 membres dans le monde. Nous regrettons profondément d’apprendre que le Parlement indonésien a adopté la loi omnibus sur la création d’emplois malgré la terrible pandémie et les manifestations massives qui ont balayé tout le pays pour s’opposer à la loi. La loi qui contient 11 groupes, modifie 79 lois et plus de 1 200 articles, promeut une déréglementation extensive dans de nombreux secteurs, le plus important du travail. Nous craignons vivement que le groupe du travail dans cette loi ne porte gravement atteinte aux droits du travail des travailleuses indonésiennes en vertu de l'actuelle loi sur l'emploi n ° 13/2003. Il semble que la loi place l'intérêt des investisseurs avant tout, au détriment des droits des travailleurs, de la durabilité de l'environnement et du véritable processus démocratique du pays.

En tant que syndicat mondial de travailleurs domestiques, nous amplifions la voix de 5 millions de travailleurs domestiques et de dizaines de millions de travailleuses du secteur informel qui sont sous-représentées dans le processus législatif en Indonésie. Le développement économique actuel a tiré un grand avantage de la contribution et des sacrifices à travers l’informalisation dominante du secteur du travail qui est fortement engendré. La loi omnibus ne fera qu'exagérer ce phénomène, contrairement à l'appel de la communauté internationale, telle que l'ONU, à passer de l'informel au formel et à atteindre les 17 objectifs de développement durable. Nous pensons que la loi mettra davantage de travailleuses dans une situation extrêmement précaire grâce à : une externalisation flexible, moins de salaire minimum, une contractualisation, des heures de travail plus longues, des licenciements faciles et une réduction des indemnités de départ.

Cela fait 16 ans que les travailleuses domestiques indonésiennes dirigées par JALA PRT (Jaringan Advokasi Nasional Pekerja Rumah Tangga / Réseau national de défense des travailleurs domestiques) se sont battues pour le projet de loi sur la protection des travailleurs domestiques, exigeant le moindre minimum de droits en tant que travailleurs et êtres humains qu'ils méritent. Au lieu de finaliser les délibérations du projet de loi tant attendu, le parlement a choisi de promulguer la controversée loi omnibus et a une fois de plus négligé nos aspirations à un travail décent.

Monsieur le Président, nous pensons que pour parvenir à la croissance économique, à la création d'emplois et au travail décent, il est fondamental que le gouvernement maintienne une politique de relations industrielles constructives et des principes démocratiques. Par conséquent, nous appelons le gouvernement indonésien à abroger la loi omnibus, à ouvrir des dialogues avec le JALA PRT, les syndicats et à adopter le projet de loi sur les travailleurs domestiques dès que possible. .

La FITD promet son soutien et sa solidarité avec tous les travailleurs indonésiens, en particulier les travailleuses domestiques et le peuple dans leurs luttes pour une économie juste et équitable qui profite à tous.

Cordialement,

Elizabeth Tang,
Secrétaire général
FITD

Source:

Story Type: News

blog comments powered by Disqus