Vous êtes ici : Accueil / Mises à Jour / Amérique latine : Activités de plaidoyers, de campagnes et d’actions contre la VBG
Amérique latine : Activités de plaidoyers, de campagnes et d’actions contre la VBG

Amérique latine : Activités de plaidoyers, de campagnes et d’actions contre la VBG

Comments
Par IDWFED Dernière modification 23/11/2019 00:00
Activités de plaidoyers, de campagnes et d’actions contre la VBG en Amérique latine (Au cours des 6 derniers mois)

Details

AMÉRIQUE LATINE -

Mexique

Red de Mujeres Empleadas del Hogar  (Réseau de femmes employées de maison)

Le 6 novembre, dans le cadre de la campagne #loQueTienenQueHacer , le réseau de femmes employées de maison, avec le soutien des Nations Unies, a présenté une étude réalisée par le CNDDH et le CESAS avant le Congrès de l'État de Guerrero à Mexique.


Le Salvador

SIMUTHRES

Campagne à la radio et sur les réseaux sociaux contre la violence et le harcèlement sur le marché du travail et pour la ratification de la convention 190 de l'OIT.

 

Nicaragua

FETRADOMOV

Le FETRADOMOV mène actuellement une campagne active de diffusion, de plaidoyer et de sensibilisation en faveur de la ratification de la Convention 190 de l'OIT au Nicaragua. Cette campagne comprend plusieurs actions :

  • Des alliances avec différents syndicats.
  • Présence dans les moyens de communication.
  • Réunions de travail entre affiliés.
  • Plaidoyer auprès du ministère du travail (MITRAB).
  • Ateliers éducatifs et foires.
  • Participation à des réunions régionales sur la VBG.

République Dominicaine

ATH

  • Réunion nationale de l'équipe de travail et de coordination de la « Marcha de las Mariposas », qui se tiendra à Saint-Domingue le 24 novembre, à la veille de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

 

 

 

 

 

 

  • Forum sur la violence et le harcèlement sur le marché du travail et pour la ratification de la Convention 190.

 

 

 

 

République Dominicaine

ATH, SINTRADOMES-CASC et UNFETRAH

  • Réunion des représentants du CIMTRA (Comité intersyndical des travailleuses) avec le ministère du Travail pour promouvoir la ratification de la convention 190. Les trois organisations de femmes employées de maisons dominicaines suivantes étaient présentes : ATH, SINTRADOMES-CASC et UNFETRAH.

République Dominicaine

UNFETRAH et FENAMUTRA

  • Le 12 septembre, la Fédération nationale des travailleuses (FENAMUTRA) a participé au Forum pour l’autonomisation de la Convention 190 et de la Recommandation 206 de l’OIT.
  • Le 27 septembre, l’atelier « Algo se está cocinando. ¿Qué será? Convenio 189 y 190 de la OIT », dans le secteur de Brisas del Este, où l’organisation a formé les participants et partagé des recettes de cuisine.

 

Argentine

UPACP

  • Atelier sur l’égalité des genres « Comprometidos con la Igualdad », tenue à l'École des Arts et Métiers Felipe Vallese à l'Université de Lanús. Des étudiants de l'école UPACP y ont participé, ainsi que des travailleurs du syndicat et des étudiants de l’université.

 

 

 

  • La participation de l'UPACP à un projet local a promu « Spotlight », une initiative mondiale de l'ONU et de l'Union européenne visant à éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles.

Panama

SINGRETRADS

Réunion avec le responsable du bureau panaméen du genre et de l'égalité des chances dans l'emploi (MITRADEL) au sujet de la nécessité de ratifier la convention 190.

 

Paraguay

SINTRADI

Campagnes de conscientisation et de sensibilisation sur la VBG dans les écoles.

Guatemala

SITRADOMSA

  • Séances de travail avec les affiliés sur la violence au travail et la diffusion de la Convention 190.
  • Actions de plaidoyer auprès du vice-ministre du travail concernant la convention 190.
  • Actions de plaidoyer auprès du secteur privé, en liaison avec le Mouvement des femmes pour l’autonomie et les organisations syndicales mondiales.
  • Incidence du plaidoyer auprès des institutions gouvernementales.

 

 

 

Pérou

IPROFOTH, FENTRAHOGARP et CCTH

Réunions de coordination avec d'autres organisations (plus de 2000 femmes) concernant la marche qui se tiendra à Lima le 23 novembre à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. L’IPROFOTH défilera avec des affiches demandant au gouvernement de ratifier rapidement la convention 190.

Source:

Story Type: News

Mots-clés associés : ,
blog comments powered by Disqus