Vous êtes ici : Accueil / COVID-19 / A-Les travailleuses domestiques / Nos histoires / Travailleuse domestique, mère célibataire et chef de famille : Lovenness Zimba fait l'expérience de l'impact de la COVID-19 en Zambie

Travailleuse domestique, mère célibataire et chef de famille : Lovenness Zimba fait l'expérience de l'impact de la COVID-19 en Zambie

Par IDWFED Dernière modification 01/06/2020 00:00

 

Zambie -  

COVID-19 a eu des conséquences dramatiques sur les travailleurs domestiques à bien des égards : ils sont encore plus discriminés, leurs contrats sont résiliés et leurs salaires sont réduits de moitié. Et ce, bien sûr, s'ils sont payés.

Lovenness Zimba est une travailleuse domestique de la région de Ng'ombe en Zambie. Elle est membre de l'Union des travailleurs domestiques de Zambie-DWUZ. Zimba a 45 ans et est une mère de 5 enfants divorcée. Son ex-mari ne subvient pas aux besoins de la famille, et ne subvient même pas aux besoins des enfants. Son seul moyen de survie pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants est le travail domestique.

L'épidémie de la COVID-19 en mars 2020 a touché Zimba et de nombreux travailleurs comme elle. Elle a été contrainte de prendre un congé sans salaire. Fin avril, son employeur l'a appelée pour l'informer qu'il ne lui verserait qu'un demi-salaire et qu'il résilierait le contrat juste après. L'employeur n'a pas tenu compte de la dépendance de Zimba à l'égard du salaire pour sa subsistance ou celle de sa famille, ni des difficultés auxquelles elle sera confrontée en tant que mère célibataire et chef de famille.

Avec le peu d'argent que Zimba a reçu de son employeur, elle a lancé une petite entreprise de vente de tomates et de pommes de terre. Bien qu'elle ait l'esprit d'entreprise, cette petite entreprise ne rapporte pas grand-chose en raison du confinement. Cependant, ça l'aide à nourrir les enfants.

Les dirigeants syndicaux lui ont rendu visite et l'ont conseillée avec sa famille. Zimba craint que ses enfants ne souffrent comme elle a souffert, et elle fait tout son possible pour qu'ils puissent vivre une vie meilleure que la sienne. Zimba a contacté les autorités gouvernementales pour leur demander de prendre en compte les travailleurs domestiques et leurs familles dans leurs plans d'aide, car il s'agit d'une population gravement touchée par la COVID-19. Le gouvernement essaie de faire en sorte que personne ne soit renvoyé de son travail en temps de crise sans salaire. Cependant, la plupart des employeurs ne respectent pas les directives du gouvernement.

Zimba fait partie des travailleurs domestiques recensés par le Domestic Workers Union of Zambia-DWUZ comme ayant besoin d'une aide d'urgence, et elle la recevra par le biais du fonds d'urgence de la FITD.