Vous êtes ici : Accueil / Mises à Jour / Monde : Pour une convention de l'OIT contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail
Monde : Pour une convention de l'OIT contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail

Monde : Pour une convention de l'OIT contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail

Comments
Par IDWFED Dernière modification 08/03/2019 00:00
À l'occasion de la Journée internationale de la femme 2019, une lettre du président et du secrétaire général de l'FITD décrivant les actions clés à venir dans le cadre de la Convention de l'OIT contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail.

Details

8 mars 2019

Chers camarades et soeurs,

Pour une convention de l'OIT contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail 


Bonne Journée internationale de la femme!

Il ne reste que trois mois avant que la Conférence internationale du Travail (CIT) convoque sa 108e session, au cours de laquelle la proposition d'instrument visant à mettre un terme à la violence et au harcèlement dans le monde du travail
sera discutée et présentée pour adoption.

Nous avons remporté quelques succès initiaux jusqu'à présent. Nos recommandations d'inclure les agences d'emploi privées dans les inspections des employeurs et des maisons en tant que moyens de faire respecter la loi sont incluses dans le rapport Brown. Avant tout, une convention internationale a été adoptée.

Cependant, la bataille n'est pas encore gagnée. Les employeurs et certains gouvernements exercent des pressions pour entraver ce processus. Nous devons agir!

D'ici à juin, le FITD collaborera étroitement avec la Confédération syndicale internationale (CSI) à une stratégie commune. Lors de notre réunion du comité exécutif à Hong Kong en février, nous avons élaboré des plans régionaux pour notre mise en oeuvre. Les actions clés sont:

  1. Les affiliés doivent faire pression sur les gouvernements chaque fois que possible pour soutenir la Convention + Recommandation;
  2. Recueillir des exemples de politiques, de législations et de mesures gouvernementales visant à résoudre ces problèmes;
  3. Recueillir des exemples concrets de bonnes pratiques ou d'histoires pour lutter contre la violence et le harcèlement de la part de nos affiliés, de nos syndicats et d'autres organisations de la société civile;
  4. Participation à la réunion préparatoire de la CSI en avril et préparation d'une note d'information sur le rapport bleu de l'OIT;
  5. Les affiliés lisent la note d'information sur le rapport bleu du BIT et envoient leurs commentaires à le FITD;
  6. Convoquer des réunions régionales des affiliés pour planifier et coordonner des actions communes - en Amérique latine, en Asie et en Afrique;
  7. Mobilisation des travailleurs domestiques pour des actions ouvertes concertées dans les pays et à Genève à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs domestiques, le 16 juin;
  8. Participation à la CIT 2019 avec une délégation de représentants de nos affiliés.

En attendant, vous pouvez lire le rapport bleu du OIT:

Travaillons ensemble pour un monde du travail sans violence sexiste!

En solidarité
FITD

Myrtle Witbooi 
Présidente

Elizabeth Tang
Secrétaire général

Source:

Story Type: News

blog comments powered by Disqus